PIC ROCHEUX – PEAK PERFORMANCE

Ahlala, nous et le franglais alors. Mais je pense qu’avec la prostitution du Larousse des vingt dernières années, cette langue et ses confusions ont disparu. Suivons alors le modèle FRançais… Parking, pressing, stop, etc… Vive les américanismes! Et bien NON! Au Québec nous semblons subtilement glisser de nouvelles images dans nos mots. Elles peuvent paraître (à M&MmeToulemonde) écrites dans ce swahilien dominant de nos illettrés, mais sont en fait une superbe ode à la langue française.

(*illettrés = WO-LÀ!!!: ce n’est pas un jugement, c’est une toquade à ceux qui savent écrire mais le font en onomatopées, principalement sur facebook – j’espère que je rassure les bulldogs qui n’ont mieux à faire que de tout attaquer ce qu’ils pensent connaître comme étant des écarts selon des feelings qu’ils receuillent en copisme sur les forums où le monde semble littéralement se bagarer de haine à s’entre-juger la place de dieu et la voie absolue – C’est encore une image générique, je suis Athé. Bien le bon vent à vous si vous y voyez de la propagande).

Je lis « PIC » depuis quelques jours. Oui ok, à chacun son moment de tomber des nues! C’est mon tour. D’habitude on me fait parvenir des liens que moi comme tout bloggeur averti aura vu jusqu’à trois ans auparavant. PIC PIC PIC… comme un pic rocheux. C’est superbe! On comprend tout de suite! Cette phrase: « avec un pic aux heures des »… généralement employé pour imager le sommet, le paroxisme de performance. Le pic d’une montagne. Au début ça fait bizarre, moi qui suis bilingue, j’ai honnêtement trouvé cela « k10 » (kay-ten). J’ai même cru qu’on ne se permettait pas d’écrire « PEAK », comme on entend dans les sphères de commerce ou finance (peek performance). L’image apprue de la montagne j’ai accepté et réalisé que peut-être nous améliorions la langue… ICI

J’en déduis et salue cet effort… en notre nom de province francophone d’expatriés que le parfait hexagonal appelle condescendamment « cousins », avec un sourire qui entraine à l’interprétation congénitale. Le font-ils tous? NON! Mais vais-je truffer mes textes d’excuses dorénavant afin de me parer des bulldogs illettrés? Non. Jamais.

Bientôt le Québécois apprendra le Français aux français :p


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s